L'Union Agricole 24 janvier 2022 a 05h00 | Par L.A.

Bio : le taux de déconversions pourrait atteindre 5 % en 2021

Abonnez-vous Imprimer

En 2021, selon les chiffres provisoires de l'Agence bio publiés en exclusivité ce 21 janvier dans Agra Presse hebdo, près de 4 % des exploitations converties auraient quitté la bio. « C'est un signal faible que nous regardons attentivement », résume Laure Verdeau, directrice de l'Agence bio. Le chiffre, représentant 2300 exploitations, correspond pour l'heure à la moyenne des dix dernières années, mais pourrait augmenter. « Les organismes certificateurs continuent d'enregistrer des arrêts, et le taux de 2021 pourrait au final atteindre 4,5 ou 5 %, soit le niveau historique de 2015, prévoit Dorian Fléchet, en charge de l'Observatoire national de l'agriculture biologique au sein de l'Agence bio. Du côté des filières, si le porc se classe particulièrement haut en termes de pourcentage d'arrêt à 6 %, ce sont les grandes cultures qui occupent le haut du classement en valeur absolue, avec 361 arrêts en 2021. Le maraîchage et la viticulture suivent, avec respectivement 325 et 280 arrêts. Les arrêts de certification s'expliqueraient principalement par les départs en retraite, mais la conjoncture dans plusieurs filières pourrait aussi pousser plus d'exploitants au départ. « Nous sommes dans une situation délicate avec des études qui pointent vers un plafond de verre chez les consommateurs », s'inquiète Étienne Gangneron, vice-président de la FNSEA en charge du bio.

Les commentaires ont ete suspendus pour cet article

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

Les breves du journal
Prochaine breve

10 breve(s) � voir toutes