L'Union Agricole 18 avril 2019 a 12h00 | Par L.G.

1000 ans d'histoire...

Paris traumatisée par la nuit de lundi à mardi, mais déjà à pied d'oeuvre pour reconstruire Notre-Dame, sa bien-aimée.

Abonnez-vous Reagir Imprimer

L'image a fait le tour du monde. Toute la presse française et étrangère a choisi de faire sa Une sur le drame qui a touché Paris le 15 avril. Libération le premier, a titré « Notre Drame » et a ensuite été repris par de nombreux autres titres de la presse régionale. « Les flammes ont dévasté le symbole de la culture européenne », a écrit El Païs, le quotidien espagnol. « Paris pleure sa Dame bien-aimée » titre le journal britannique, The Daily Telegraph. En commun pour tous ces médias, la photo de la flèche de la cathédrale en proie aux flammes.

La capitale française s'est réveillée mardi en deuil d'une partie de ce monument cher à Victor Hugo. La flèche, haute de 96 mètres, remplacée au XIXe siècle, était constituée de 500 tonnes de bois et de 250 tonnes de plomb.

Avec elle, la charpente surnommée la forêt, est également partie en fumée. Heureusement pour les Catholiques, les trésors liturgiques, comme la sainte couronne d'épines, la tunique de Saint-Louis et des tableaux ont été sauvés par les sapeurs-pompiers, dont le travail a été largement salué.

Pour aider à restaurer l'édifice :  http://www.rebatirnotredamedeparis.fr/

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

Les breves du journal
Prochaine breve

10 breve(s) � voir toutes

sondage du mois Loading...

89truetrue
chargement...
Merci de sélectionnez au moins une valeur